Close

Candidose digestive et probiotiques

probiotique et candidose digestive

On le sait, la candidose digestive est parfois le fruit d’un déséquilibre de la flore intestinale après une immunodépression induite par des antibiotiques, de la cortisone, une chimiothérapie ou une maladie comme un cancer ou le SIDA. Elle est aussi induite par le stress, la fatigue et une alimentation trop sucrée. Lorsque les bonnes bactéries ont laissé la place aux champignons (souvent un champignon microscopique du nom de Candida Albicans), c’est la dysbiose intestinale, c’est-à-dire un état de déséquilibre pathologique de la flore intestinale, il faut alors impérativement reprendre la place rapidement avec des probiotiques qui permettent de rétablir l’état de symbiose dans la microbiote et de potentiellement guérir. Ce trouble ou plutôt cette pathologie pourrait être, selon certains, la maladie du siècle.

Qu’est-ce qu’un probiotique ?

Un probiotique est un microbe, un micro organisme ou une bactérie amie (aussi appelée levure) bénéfique pour le système digestif. On retrouve principalement les probiotiques dans le yogourt mais dans une quantité infiniment inférieure à celle qu’on trouve dans les suppléments en gélule.

Non, toutes les bactéries ne sont pas néfastes bien au contraire, les probiotiques sont de bonnes bactéries, bénéfiques pour la santé de nos intestins durant la digestion et pour la défense de notre organisme. L’intestin est l’organe qui contient le plus de cellules immunitaires de tout notre organisme et contient 40 000 milliards de bactéries. Présentes à l’état naturel dans nos intestins, ces bactéries nous permettent de digérer, de stimuler notre système immunitaire ainsi que de nous protéger par exemple durant la prise d’antibiotiques. Les probiotiques permettent aussi de lutter contre le syndrome de l’intestin irritable en améliorant la santé de la muqueuse du colon.

Dans le cadre de la Candidose intestinale, il s’agit d’un problème de place laissée vacante par la disparition des bonnes bactéries, laissant ainsi le champs libres à la prolifération des champignons. Le traitement de la Candidose chronique intestinale passe inévitablement par un régime et des probiotiques en association avec des prébiotiques et des antifongiques naturels. Attention néanmoins, dans le cas de grande immunodépression (chimiothérapies par exemple), il est faut demander l’autorisation à son médecin spécialisé.

Quels probiotiques prendre pour soigner la candidose ?

Pour traiter d’une candidose intestinale, prendre des yogourts est totalement illusoire. Il faut apporter une très grande quantité de probiotiques quel seuls les suppléments peuvent apporter.

S’il s’agit d’un problème de territoire sur la paroi intestinale avec des troubles digestifs, toutes les bactéries n’ont pas la même efficacité pour lutter les champignons et particulièrement contre le Candida Albicans. On citera 2 souches particulièrement efficaces à condition d’en prendre au moins 10 milliards par prise.

  • Lactobacillus acidophilus,
  • Bifidobactérium,

En la matière, j’aurais tendance à conseiller Ergyphylus plus qui a l’avantage de contenir aussi quelques prébiotiques avec des FOS (fructo oligosaccharide). Ce ne sont pas les produits les plus dosés mais de par les professionnels de santé et le bouche à oreille j’ai toujours eu de bons retours, j’ai confiance. En plus, on peut doser efficacement sa prise notamment en cas de constipation où il faudra diminuer voire arrêter temporairement la prise de probiotiques.

Ces probiotiques produisent de l’acide lactique qui rend la prolifération du Candida moins aisée avec un ph plus acide.

On citera aussi Lactibiane Candisis qui est très efficace.

Les levures saccharomyces boulardii (Ultra levure) sont des probiotiques données à l’occasion des cures d’antibiotiques ou pour un traitement de la diarrhée, ce n’est pas le probiotique adapté pour lutter contre les candida albicans de manière durable.

Si vous constatez de la constipation, il faut diminuer les doses car vous avez trop de bactéries amies, cela peut arriver. A l’inverse en cas de diarrhées ou de ballonnements, il se peut que la posologie ne soit pas adaptée, il faudra peut-être augmenter le nombre de bactéries prises sans dépasser la posologie indiquée.

Comment prendre ses probiotiques ?

Durant la digestion plus de 90% des bonnes bactéries sont digérées par l’acidité de l’estomac (d’où les gélules qui vont plus loin dans le tube digestif). Il est important de prendre ses probiotiques à grande distance des repas (3h après ou avant) pour éviter le processus de digestion induit par les repas. En la matière, prendre ses probiotiques le soir à minuit ou me matin très tôt est une bonne recommandation. Prendre des probiotiques pendant la digestion, c’est l’assurance d’en perdre 90% dans l’estomac, du pur gaspillage !

L’idéal est de faire une cure de probiotiques pour une durée de 2 mois, de faire une pause de plusieurs semaines, certains médecins considèrent qu’il n’est pas bon de prendre des probiotiques en permanence au cours de sa vie. Toujours est-il que la notion de flore symbiotique est de plus en plus en vogue dans la médecine traditionnelle qui semble découvrir que l’intestin est un organe immunitaire important voire le plus important.

Sur le même sujet

One Comment on “Candidose digestive et probiotiques

Lisa
30/11/2017 chez 4:26

Vous recommandez combien de temps de pause après la cure de deux mois ? Faut il faire plusieurs cures de deux mois ? En permanence ? J’ai dès candidose en période de stress et des problèmes de digestion depuis des années sûrement a cause de prise d’antibio. J’avais lu quelque part que au contraire il fallait faire 6 mois pour plus d’efficacité. Q’en est-il ?

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *